3 - Souviens-toi du jour du sabbat pour le sanctifier :

 

" En effet, le sabbat, signifie l'union du Divin Même et du Divin Humain dans le Seigneur, puis la conjonction du Seigneur avec le Ciel et l'Église, et par suite le mariage du bien et du vrai chez l'homme qui est régénéré. Comme le sabbat avait ces significations, voilà pourquoi il était le principal représentatif de toutes les choses du culte dans l'Église Israélite; s'il a été le principal représentatif de toutes les choses du culte, c'était parce que la plus importante de toutes les choses du culte est la reconnaissance du divin dans l'humain du Seigneur, car

sans cette reconnaissance l'homme ne peut que croire et faire par soi-même ; or, croire par soi-même c'est croire des faux, et faire par soi-même c'est faire des maux, ce qui aussi est bien évident d'après les paroles du Seigneur Lui-Même dans Jean : "A ceux qui lui avaient demandé : Que ferons nous pour opérer les œuvres de Dieu, Jésus répondit et dit : L'oeuvre de Dieu, c'est que vous croyiez en Celui qui m'a envoyé. " 6:28-29 : - Et dans le même : " Celui qui demeure en Moi, et Moi en lui, celui-là porte du fruit beaucoup ; car sans Moi vous ne pouvez faire rien. " 15:5. Il y a deux états pour l'homme qui est régénéré ; le premier tandis qu'il est dans les vrais, et que par les vrais il est conduit au bien et dans le bien ; le second, lorsqu'il est dans le bien. Quand l'homme est dans le premier état, il est dans les combats ou tentations ; mais quand il est dans le second état, il est dans la tranquillité de la paix. Le premier état est celui que signifient les six jours de travail qui précèdent le sabbat, et le second état est celui que signifie le repos le jour du sabbat. Que le Seigneur a été aussi dans ces deux états ; dans le premier, lorsqu'il était dans le Divin Vrai, et que par ce vrai il combattit contre les enfers et les subjugua ; dans le second, lorsqu'il devint le Divin Bien par l'union avec le Divin Même en Soi. Que faire une oeuvre le jour du sabbat a signifié être conduit non par le Seigneur, mais par soi-même, ainsi être disjoint. Que le jour du sabbat n'est pas représentatif aujourd'hui, mais que c'est un jour d'instruction, voir N° 10360 ( arcanes célestes )."

 

" Mais le Seigneur sur la Terre a montré qu'un jour de sabbat, on peut sans autre travailler et faire le bien. Donc, si le Seigneur Lui-Même a travaillé le jour du sabbat, je suppose que c'est une preuve suffisante que sous les termes *Sanctification du sabbat* doit être compris quelque chose de différent, que de s'abstenir scrupuleusement du travail servile, ou bien de s'occuper de quelque chose de vraiment utile et fructueux. Donc, que faut-il entendre sous l'expression *Sanctification du sabbat* ? Et qu'est vraiment en soi le Sabbat ? Je veux vous le dire brièvement:

Le sabbat en lui-même n'est pas le jour du samedi, et pas non plus le dimanche; et pas davantage le dimanche de Pâques ou celui de Pentecôte, et pas non plus un quelconque autre jour dans la semaine ou dans l'année, mais bien plutôt il n'est en résumé que le Jour de l'Esprit dans l'homme, la Lumière divine dans l'esprit de l'homme, le Soleil jaillissant de la Vie dans l'âme humaine. C'est vraiment le Jour Vivant du Seigneur dans l'homme, qu'il doit connaître toujours plus, sans interruption, à travers toutes ses actions, qu'il doit accomplir par amour pour Dieu, et donc, par amour envers son prochain.

Mais étant donné que l'homme ne peut jamais trouver ce saint Jour de repos dans le Seigneur, dans le tumulte du monde, il doit nécessairement se retirer du monde, et chercher en soi, ce Jour de la Vie, dans le saint Repos en Dieu.

Voilà pourquoi il était ordonné au peuple hébreu de consacrer au moins un jour par semaine, au cours duquel il devait se retirer du remue-ménage du monde, et chercher en soi seulement ce Jour de la Vie. Mais cette sage loi était observée seulement extérieurement et matériellement, et, sur une telle voie, on arriva si loin, que l'on ne reconnut même plus le Seigneur du sabbat, Lui, le Père saint, lorsque, poussé par Son Amour infini, Il vint sur la Terre auprès de Ses enfants !"

 

Emmanuel Swedenborg

Jacob Lorber