Chapitre 18 

 

1 Après cela, je vis: 

signifie la continuation sur la religiosité Catholique-romaine 

 

descendre du ciel un autre ange, qui avait une grande autorité; et la terre fut éclairée de sa gloire: 

signifie un fort influx du Seigneur, provenant du Ciel par le Divin Vrai, influx d'après lequel son Église fut dans une lumière céleste 

 

2 Il cria d'une voix forte, disant: Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande ! : 

signifie qu'il a fait connaître que, par la Divine puissance du Seigneur, tous ceux qui étaient dans cette religiosité, et en même temps dans l'amour de dominer par elle, ont été détruits dans le Monde spirituel, et jetés dans un grand nombre d'enfers 

 

Elle est devenue une habitation de démons : 

signifie que leurs enfers sont les enfers des convoitises de dominer d'après la fureur de l'amour de soi, et des convoitises de profaner les vrais du Ciel d'après le zèle illégitime de cet amour 

 

un repaire de tout esprit impur, un repaire de tout oiseau impur et odieux : 

signifie que les maux de la volonté et du fait et les faux de la pensée et de la délibération de ceux qui sont dans ces enfers sont diaboliques, parce qu'ils se sont détournés du Seigneur pour se tourner vers eux-mêmes

  

3 parce que toutes les nations ont bu du vin de la fureur de son impudicité, et que les rois de la terre se sont livrés avec elle à l'impudicité : 

signifie qu'ils ont fabriqué des dogmes abominables, qui sont des adultérations et des profanations du bien et du vrai de la Parole, et qu'ils en ont imbu tous ceux qui sont nés et ont été élevés dans les Royaumes soumis à leur domination 

 

et que les marchands de la terre se sont enrichis par la puissance de son luxe : 

signifie les chefs, grands et petits, de l'Ordre dans cette Hiérarchie, qui, par leur domination sur les choses saintes, usurpent la Majesté Divine et une gloire plus que royale, et s'attachent continuellement à l'affermir par la multiplicité des monastères et des possessions qui y sot jointes, et par les trésors qu'ils tirent du Monde et qu'ils y accumulent sans fin, et se procurent ainsi des plaisirs corporels et naturels résultant de la Domination céleste et spirituelle qu'ils se sont attribuée 

 

4 Et j'entendis du ciel une autre voix qui disait: Sortez du milieu d'elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n'ayez point de part à ses fléaux : 

signifie une exhortation par le Seigneur à tous, tant à ceux qui sont dans cette Religiosité qu'à ceux qui n'y sont pas, afin qu'ils se gardent de la conjonction avec elle par la reconnaissance et par l'affection, de peur qu'ils ne soient conjoints quant aux âmes à ses abominations, et qu'ils ne périssent 

 

5 Car ses péchés se sont accumulés jusqu'au ciel, et Dieu s'est souvenu de ses iniquités : 

signifie que ses maux et ses faux infestent les Cieux, et que le Seigneur mettra les Cieux en sûreté contre la violence qui en provient 

 

6 Payez-la comme elle a payé, et rendez-lui au double selon ses oeuvres. Dans la coupe où elle a versé, versez-lui au double : 

signifie une juste rétribution et une juste peine après la mort, en ce qu'alors les maux et les faux, par lesquels ils ont séduit et perdu les autres, retomberont sur eux selon leur quantité et leur qualité

  

7 Autant elle s'est glorifiée et plongée dans le luxe, autant donnez-lui de tourment et de deuil : 

signifie qu'au même degré où il y a eu fierté de coeur à cause de la domination, et bondissement de mental (animus) et de corps à cause des richesses, il y a pour eux après la mort douleur interne à cause de leur chute et des railleries, et à cause de l'indigence et de la misère 

 

Parce qu'elle dit en son coeur: Je suis assise en reine, je ne suis point veuve, et je ne verrai point de deuil ! : 

signifie que ces choses leur arrivent, parce que d'après la fierté de coeur sur la domination, et le bondissement de mental (animus) sur les richesses, ils sont dans l'assurance et la confiance qu'ils domineront à perpétuité, et se défendront eux-mêmes, et qu'ils ne peuvent jamais en être privés 

 

8 A cause de cela, en un même jour, ses fléaux arriveront, la mort, le deuil et la famine : 

signifie que pour cela même, au temps du Jugement Dernier, les peines des maux qu'ils ont faits retomberont sur eux, lesquelles sont LA MORT, qui est la vie infernale et la douleur intestine d'avoir perdu la domination; LE Deuil, qui est la douleur interne d'être dans l'indigence et dans la misère au lieu d'être dans l'opulence; et la famine , qui est la privation de l'entendement de tout vrai 

 

et elle sera consumée par le feu. Car il est puissant, le Seigneur Dieu qui l'a jugée : 

signifie qu'ils deviendront des haines contre le Seigneur, et contre son Ciel et son Église, parce qu'alors ils verront que le Seigneur Seul domine et règne sur toutes choses dans les Cieux et dans les Terres, et que aucun homme par soi-même ne peut rien 

 

9 Et tous les rois de la terre, qui se sont livrés avec elle à l'impudicité et au luxe, pleureront et se lamenteront à cause d'elle, quand ils verront la fumée de son embrasement : 

signifie les douleurs intérieures de ceux qui ont été dans la domination supérieure et dans ses plaisirs au moyen des vrais de la Parole falsifiés et adultérés, dont ils avaient faits les choses saintes de l'Église, quand ils les voient changés en choses profanes 

 

10 Se tenant éloignés, dans la crainte de son tourment, ils diront: Malheur! malheur! La grande ville, Babylone, la ville puissante! En une seule heure est venu ton jugement ! : 

signifie leur crainte à cause des peines, et alors une violente lamentation de ce que cette religiosité si puissamment fortifiée peut être détruite si subitement et si complètement, et de ce qu'eux peuvent périr

  

11 Et les marchands de la terre pleurent et sont dans le deuil à cause d'elle, parce que personne n'achète plus leur cargaison : 

signifie les inférieurs dans l'Ordre Hiérarchique, qui font le service et s'enrichissent au moyen des choses saintes; ici, leurs douleurs de ce que, après la destruction de Babylone, ils ne peuvent pas comme auparavant tirer profit de ces choses 

 

12 cargaison d'or, d'argent, de pierres précieuses, de perles : 

signifie qu'ils n'ont plus ces choses, parce qu'ils n'ont pas les biens et les vrais spirituels, auxquels de telles choses correspondent

  

de fin lin, de pourpre, de soie, d'écarlate : 

signifie qu'ils n'ont plus ces choses, parce qu'ils n'ont pas les biens et les vrais célestes, auxquels de telles choses correspondent 

 

de toute espèce de bois de senteur, de toute espèce d'objets d'ivoire : 

signifie qu'ils n'ont plus ces choses, parce qu'ils n'ont pas les biens et les vrais naturels, auxquels de telles choses correspondent

  

de toute espèce d'objets en bois très précieux, en airain, en fer et en marbre : 

signifie qu'ils n'ont plus ces choses, parce qu'ils n'ont pas les biens et les vrais scientifiques qui concernent l'Église, auxquels de telles choses correspondent 

 

13 de cinnamome, d'aromates, de parfums, de myrrhe, d'encens : 

signifie qu'ils n'ont plus le culte provenant des biens et des vrais spirituels, parce qu'intérieurement dans le culte ils n'ont rien qui corresponde aux choses ci-dessus nommées 

 

de vin, d'huile, de fine farine, de blé : 

signifie qu'ils n'ont plus le culte provenant des biens et des vrais célestes, parce qu'intérieurement dans le culte ils n'ont pas les choses qui correspondent aux objets nommés ci-dessus 

 

de boeufs, de brebis : 

signifie qu'ils n'ont plus le culte provenant des biens et des vrais externes ou naturels de l'église, parce qu'intérieurement dans le culte ils Il'ont rien qui corresponde aux choses ci-dessus nommées

  

de chevaux, de chars, de corps et d'âmes d'hommes : 

signifie toutes ces choses selon l'entendement de la Parole et la doctrine qui en procède, et selon les biens et les vrais du sens de sa lettre, qui ne sont point en eux, parce qu'ils les ont falsifiés et adultérés

  

14 Les fruits que désirait ton âme sont allés loin de toi; et toutes les choses délicates et magnifiques sont perdues pour toi, et tu ne les retrouveras plus : 

signifie que toutes les béatitudes et toutes les félicités du Ciel, même les externes, telles qu'elles sont désirées par eux, s'enfuiront absolument et ne se présenteront plus, parce qu'il n'y a chez eux aucune affection céleste ni spirituelle du bien et du vrai 

 

15 Les marchands de ces choses, qui se sont enrichis par elle, se tiendront éloignés, dans la crainte de son tourment; ils pleureront et seront dans le deuil : 

signifie l'état avant la damnation, et alors la crainte et la lamentation de ceux qui se sont enrichis par diverses dispenses et par diverses promesses de joies célestes  

 

16 et diront: Malheur! malheur! La grande ville, qui était vêtue de fin lin, de pourpre et d'écarlate, et parée d'or, de pierres précieuses et de perles! En une seule heure tant de richesses ont été détruites ! : 

signifie une violente lamentation de ce que leurs magnificence et leurs gains ont été détruits si subitement et si complètement 

 

17 Et tous les pilotes, tous ceux qui naviguent vers ce lieu, les marins, et tous ceux qui exploitent la mer : 

signifie tous les Laïques, tant ceux qui ont été constitués dans une grande dignité, que ceux qui l'ont été dans une moindre, jusqu'au bas peuple, qui ont été attachés à cette religiosité, et qui l'aiment et la caressent, ou de coeur la reconnaissent et la révèrent 

 

se tenaient éloignés, 18 - et ils s'écriaient, en voyant la fumée de son embrasement: Quelle ville était semblable à la grande ville ? : 

signifie dans l'état éloigné, leur deuil au sujet de la damnation de cette religiosité, qu'ils avaient crue bien plus excellente que toute religion dans le monde 

 

19 Ils jetaient de la poussière sur leurs têtes, ils pleuraient et ils étaient dans le deuil, ils criaient et disaient: Malheur! malheur! La grande ville : 

signifie leur douleur et leur deuil intérieurs et extérieurs, qui sont une lamentation, de ce qu'une si éminente religiosité ait été entièrement détruite et damnée 

 

où se sont enrichis par son opulence tous ceux qui ont des navires sur la mer, en une seule heure elle a été détruite ! : 

signifie pour cette raison, que par les choses saintes de cette religiosité tous ceux, quels qu'ils fussent, qui voulaient acheter étaient favorisés, et que pour des richesses mondaines et temporelles ils recevraient des richesses célestes et éternelles

  

20 Ciel, réjouis-toi sur elle! Et vous, les saints, les apôtres, et les prophètes, réjouissez-vous aussi! Car Dieu vous a fait justice en la jugeant : 

signifie que maintenant les Anges du Ciel et les hommes de l'Église, qui sont dans les biens et les vrais d'après la Parole, se réjouissent de coeur de ce qu'ont été éloignés et rejetés ceux qui sont dans les maux et les faux de cette religiosité 

 

21 Alors un ange puissant prit une pierre semblable à une grande meule, et il la jeta dans la mer, en disant: Ainsi sera précipitée avec violence Babylone, la grande ville, et elle ne sera plus trouvée : 

signifie que par un fort influx du Seigneur procédant du Ciel cette religiosité, avec tous ses vrais adultérés de la Parole, sera précipitée dans l'enfer, et qu'elle n'apparaîtra plus jamais devant les Anges 

 

22 Et l'on n'entendra plus chez toi les sons des joueurs de harpe, des musiciens, des joueurs de flûte et des joueurs de trompette : 

signifie que chez eux il n'y aura aucune affection du vrai et du bien spirituels, ni aucune affection du bien et du vrai célestes 

 

on ne trouvera plus chez toi aucun artisan d'un métier quelconque : 

signifie que chez ceux qui sont dans cette religiosité par la doctrine et par la vie selon cette doctrine, il n'y a aucun entendement du vrai spirituel, ni par suite aucune pensée du vrai spirituel, en tant que c'est d'après eux-mêmes 

 

on n'entendra plus chez toi le bruit de la meule : 

signifie que chez ceux qui sont dans cette religiosité par sa doctrine et par la vie selon cette doctrine, il n'y a aucune recherche, aucun examen, ni aucune confirmation du vrai spirituel, parce que le faux reçu et confirme, et ainsi implanté, y fait obstacle 

 

23 la lumière de la lampe ne brillera plus chez toi : 

signifie que chez ceux qui sont dans cette religiosité par sa doctrine et par la vie selon cette doctrine, il n'y a aucune illustration venant du Seigneur, ni par conséquent aucune perception du vrai spirituel

  

et la voix de l'époux et de l'épouse ne sera plus entendue chez toi : 

signifie que chez ceux qui sont dans cette religiosité par la doctrine et par la vie selon cette doctrine, il n'y a aucune conjonction du bien et du vrai, laquelle fait l'église 

 

parce que tes marchands étaient les grands de la terre : 

signifie que les supérieurs dans leur Hiérarchie Ecclésiastique sont tels, parce que par divers droits, même des droits arbitraires, qui leur sont abandonnés dans les statuts de l'ordre, ils commercent et font des profits 

 

parce que toutes les nations ont été séduites par tes enchantements : 

signifie leurs abominables artifices et fourberies, par lesquels ils ont détourné du culte saint du Seigneur les mentales (animi) de tous, pour les porter au culte profane d'hommes vivants, d'hommes morts, et d'idoles

  

24 et parce qu'on a trouvé chez elle le sang des prophètes et des saints et de tous ceux qui ont été égorgés sur la terre : 

signifie que d'après la Religiosité, qui est entendue par la ville de Babylone, il y a adultération et profanation de tout vrai de la Parole, et par conséquent de l'Église, et que de là s'est répandu le faux dans tout le Monde chrétien.