Chapitre 22 

 

1 Et il me montra un fleuve d'eau de la vie, limpide comme du cristal, qui sortait du trône de Dieu et de l'agneau : 

signifie l'apocalypse maintenant ouverte et expliquée quant au sens spirituel, où les divins vrais ont été révélés en abondance par le seigneur, pour ceux qui seront dans sa nouvelle église qui est la nouvelle Jérusalem 

 

2 Au milieu de la place de la ville et sur les deux bords du fleuve, il y avait un arbre de vie, produisant douze fois des fruits : 

signifie que dans les intimes des vérités de la doctrine et par suite dans les intimes de la vie dans la nouvelle église, il y a le seigneur dans son divin amour de qui découlent tous les biens que l'homme y fait en apparence comme par lui-même 

 

rendant son fruit chaque mois : 

signifie que le seigneur produit les biens chez l'homme selon tout état du vrai chez lui 

 

et dont les feuilles servaient à la guérison des nations : 

signifie les vrais rationnels qui en proviennent, par lesquels ceux qui sont dans les maux et par suite dans les faux sont conduits à penser sainement et à vivre décemment 

 

3 Il n'y aura plus d'anathème. Le trône de Dieu et de l'agneau sera dans la ville; ses serviteurs le serviront : 

signifie que dans l'église, qui est la nouvelle Jérusalem, nul ne sera séparé du seigneur, parce que le seigneur lui-même y régnera, et que ceux qui sont dans les vrais par lui au moyen de la parole, et qui font ses commandements, seront avec lui, parce qu'ils auront été conjoints 

 

et verront sa face, 4 et son nom sera sur leurs fronts : 

signifie qu'ils se tourneront vers le seigneur, et que le seigneur se tournera vers eux, parce qu'ils auront été conjoints par l'amour 

 

5 Il n'y aura plus de nuit; et ils n'auront besoin ni de lampe ni de lumière, parce que le Seigneur Dieu les éclairera : 

signifie que dans la nouvelle Jérusalem il n'y aura aucun faux de foi, et que les hommes n'y seront pas dans les connaissances sur dieu d'après la lueur naturelle, qui vient de la propre intelligence et de la gloire ayant sa source dans le faste, mais qu'ils seront dans la lumière spirituelle d'après la parole par le seigneur seul

  

Et ils régneront aux siècles des siècles : 

signifie qu'ils seront dans le royaume du seigneur, et en conjonction avec lui à éternité

  

6 Et il me dit: Ces paroles sont certaines et véritables : 

signifie que l'on tienne cela pour certain, parce que le Seigneur Lui-Même l'a dit en l'attestant

  

et le Seigneur, le Dieu des esprits des prophètes, a envoyé son ange pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt : 

signifie, que le Seigneur, de qui procède la Parole de l'une et de l'autre Alliance, a révélé par le Ciel à ceux qui sont dans les vrais, procédant de Lui, les choses qui doivent certainement arriver 

 

7 Et voici, je viens bientôt. Heureux celui qui garde les paroles de la prophétie de ce livre ! : 

signifie que le Seigneur viendra certainement, et donnera la vie éternelle à ceux qui observent et font les vrais ou les préceptes de la doctrine de ce Livre maintenant ouvert par le Seigneur 

 

8 C'est moi Jean, qui ai entendu et vu ces choses. Et quand j'eus entendu et vu, je tombai aux pieds de l'ange qui me les montrait, pour l'adorer : 

signifie que Jean crut que l'Ange, qui lui avait été envoyé par le Seigneur afin qu'il fut tenu dans l'état d'esprit, était Dieu qui lui révélait ces choses, lorsque cependant il n'en était pas ainsi, car l'Ange montrait seulement ce que le Seigneur manifestait 

 

9 Mais il me dit: Garde-toi de le faire! Je suis ton compagnon de service, et celui de tes frères les prophètes, et de ceux qui gardent les paroles de ce livre. Adore Dieu : 

signifie que les Anges du Ciel ne doivent être ni adorés ni invoqués, parce que rien du Divin ne leur appartient, mais qu'ils ont été associés aux hommes, comme des frères à des frères, à ceux qui sont dans la doctrine de la Nouvelle Jérusalem et font ses préceptes, et que le Seigneur Seul en consociation avec eux doit être adoré

  

10 Et il me dit: Ne scelle point les paroles de la prophétie de ce livre. Car le temps est proche : 

signifie que l'Apocalypse ne doit pas être fermée, mais qu'elle doit être ouverte, et que cela est nécessaire à la fin de l'Église, pour que quelques-uns soient sauvés 

 

11 Que celui qui est injuste soit encore injuste, que celui qui est souillé se souille encore; et que le juste pratique encore la justice, et que celui qui est saint se sanctifie encore : 

signifie l'état de tous dans le particulier après la mort de chacun et avant son jugement, et dans le commun avant le Jugement Dernier, en ce que, à ceux qui sont dans les maux seront ôtés les biens, et à ceux qui sont dans les faux seront ôtés les vrais; et vice versa, en ce que, à ceux qui sont dans les biens seront ôtés les maux, et à ceux qui sont dans les vrais seront ôtés les faux 

 

12 Voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon ce qu'est son oeuvre : 

signifie que le Seigneur doit certainement venir, et que Lui-Même est le Ciel et la félicité de la vie éternelle pour chacun, selon la foi en Lui et la vie selon ses préceptes  

 

13 Je suis l'alpha et l'oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin : 

signifie parce que le Seigneur est le Dieu du Ciel et de la terre, et que par Lui toutes les choses dans les Cieux et dans les Terres ont été faites, et sont gouvernées par sa Divine Providence, et se font selon cette Providence 

 

14 Heureux ceux qui lavent leurs robes, afin d'avoir droit à l'arbre de vie, et d'entrer par les portes dans la ville ! : 

signifie que la félicité éternelle est pour ceux qui vivent selon les préceptes du Seigneur afin d'être dans le Seigneur et que le Seigneur soit en eux par l'amour, et afin d'être dans sa Nouvelle Église par les connaissances sur Lui

  

15 Dehors les chiens, les enchanteurs, les impudiques, les meurtriers, les idolâtres, et quiconque aime et pratique le mensonge ! : 

signifie qu'il ne sera reçu dans la nouvelle Jérusalem aucun homme qui regarde comme rien les préceptes du Décalogue, et ne fuit pas comme péchés certains maux qui y sont nommés, et par conséquent vit dans ces maux 

 

16 Moi, Jésus, j'ai envoyé mon ange pour vous attester ces choses dans les Églises : 

signifie l'attestation par le Seigneur devant tout le Monde Chrétien, qu'il est vrai que le Seigneur Seul a manifesté les choses qui ont été décrites dans ce Livre, comme aussi celles qui maintenant sont ouvertes

  

Je suis le rejeton et la postérité de David, l'étoile brillante du matin : 

signifie qu'il est Lui-même le Seigneur, qui est né dans le Monde, et alors était la Lumière, et qui doit venir avec une nouvelle Lumière, laquelle se lèvera devant sa nouvelle Église qui est la sainte Jérusalem

  

17 Et l'Esprit et l'épouse disent: Viens : 

signifie que le Ciel et l'Église désirent l'avènement du Seigneur 

 

Et que celui qui entend dise: Viens. Et que celui qui a soif vienne; que celui qui veut, prenne de l'eau de la vie, gratuitement : 

signifie que celui qui sait quelque chose sur l'avènement du Seigneur, et sur le Nouveau Ciel et la Nouvelle Église, ainsi; sur le Royaume du Seigneur, doit prier qu'il vienne, et que celui qui désire les vrais doit prier que le Seigneur vienne avec la lumière, et que celui qui aime les vrais les recevra alors du seigneur sans opération de sa part 

 

18 Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre: Si quelqu'un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre : 

signifie que ceux qui lisent et savent les vrais de la doctrine de ce Livre maintenant ouvert par le Seigneur, et néanmoins reconnaissent un autre Dieu que le Seigneur, et une autre foi que la foi en Lui, en ajoutant quelque chose par quoi ils détruisent ces deux points, ne peuvent que périr par les faux et par les maux qui sont signifiés par les plaies décrites dans ce Livre

  

19 et si quelqu'un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l'arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre : 

signifie que ceux qui lisent et savent les vrais de la doctrine de ce Livre maintenant ouvert par le seigneur, et néanmoins reconnaissent un autre Dieu que le Seigneur, et une autre foi que la foi en Lui, en ôtant quelque chose par quoi ils détruisent ces deux points, ne peuvent rien goûter ni rien s'approprier de la Parole, ni être reçus dans la Nouvelle Jérusalem, ni avoir part avec ceux qui sont dans le royaume du Seigneur

  

20 Celui qui atteste ces choses dit: Oui, je viens bientôt. Amen! Viens, Seigneur Jésus ! : 

signifie le Seigneur, qui a révélé l'Apocalypse, et l'a maintenant ouverte, attestant cette bonne Nouvelle, que dans son Divin Humain, qu'il a pris dans le Monde et glorifié, il vient comme Fiancé et Mari, et que l'Église doit le désirer comme Fiancée et Épouse.