Révélation reçue par Gottfried Mayerhofer

 

Les Francs-Maçons

7 mai 1870 :

 

Voulez-vous savoir ce que les Francs-Maçons sont de nos jours ? Alors regardez juste le cérémonial actuel de l'Église Chrétienne. Regardez, il ne représente seulement qu'une apparence et c'est aussi le cas avec les Francs-Maçons actuels. Ils mettent l'accent sur des cérémonies et des phrases vides. Ils feignent seulement d'aider l'humanité, car bien qu'ils aient eu des rois et des empereurs et d'autres personnages éminents parmi leurs membres, vous pouvez voir combien leur comportement est loin des droits de l'humanité alors qu’ils devraient être leur souci primordial.

Une fois J'ai dit aux Esséniens qu'ils ne devaient rien faire secrètement, mais qu'ils devaient tout faire ouvertement, ceci doit aussi être dit aux Francs-Maçons actuels. Leur principe est : les hommes sont égaux en droits. On suppose que tous sont "des frères". En effet, c'est ce qu'ils étaient et sont. Mais seulement dans la Loge appropriée : à l'extérieur d’elle toute égalité cesse, et le roi est de nouveau le roi, et l'impécunieux comparé à lui n'existe pas, puisqu'il est seulement employé comme un moyen pour une fin.

Savez-vous ce que la franc-maçonnerie devrait être en réalité ? Même selon les règles de la société présente, rien d'autre que la représentation de la promulgation de Mon deuxième commandement, d'amour entre voisins! Combien beau et valorisant ce serait s'ils étaient tous des Francsmaçons selon ce sens ! Toutefois, non seulement durant leurs assemblées, mais aussi pendant tout le cours de leur vie, ils gagneraient beaucoup pour Mon Royaume. Mais cela ne peut se faire aussi longtemps qu'ils ne feront qu’adhérer simplement aux cérémonies, celles-ci étant pour la plupart d’entre elles, comme les cérémonies d'église, un spectacle vide derrière lequel des choses plus hautes sont cachées. Et donc les membres présents qui participent à ces cérémonies, en ne sachant rien de la raison réelle, n'ont presque jamais agi selon Mon véritable commandement d'amour.

Ainsi vous aussi, soyez des Francs-Maçons, cependant dans le sens le plus noble du mot! Aidez les pauvres, qui sont vos frères. Quoi que vous fassiez, faites-le en toute transparence et ouvertement bien que vous agissiez dans le secret, pour cela vous n'avez pas besoin d'avoir honte car Mon regard omniprésent voit tout, et ne vous donnez pas de la peine avec les autres choses! Si vous construisez ainsi la maçonnerie de Mon enseignement, librement et ouvertement pour que chacun puisse le voir, vous aurez le droit de porter et aurez mérité le titre de "Francs-maçons" plutôt que ceux, qui simplement par certains signes manuels et d'autres gestes vides pratiquent leur fraternité entre eux.

Suivez donc Mon enseignement et Je serai Moi-même le premier "Franc-Maçon" et votre Président (le Maître de la Chaise) et en peu de temps nous aurons construit le mur protecteur de la vérité et de l'amour, qui ne pourra être détruit ni par le temps, ni par les événements liés aux éléments naturels ou politiques! Ceci pour votre éclaircissement sur la franc-maçonnerie et ses membres et comment ils devraient vraiment être, mais ne sont malheureusement pas. Et ainsi c'est assez pour aujourd'hui.

Amen.

 

L'oeil maçonnique; voici ce qu'en dit la Nouvelle Parole :

 

 

"Regardez là-bas, plus vers le Midi et l'Occident, on trouve l'Un de ces cloîtres, comme on peut le reconnaître au premier regard.

Voilà en effet une somptueuse Eglise, avec deux massives tours campaniles, et des deux cotés de l'Eglise, les vrais édifices du cloître avec des fenêtres plutôt petites; et, comme vous voyez, tout l'ensemble des édifices, église comprise, est entouré par un solide mur.

Vous voudriez savoir quel est l'Ordre qui y habite. Et Moi, Je vous dis: L'un des plus sévères, et précisément l'Ordre de ceux que l'on appelle les Augustiniens déchaussés.

Cet ordre était, en son temps, un ordre de pénitents très considéré, c’est-à-dire, selon la règle du père de l'Eglise Augustin, lequel, comme on le sait, se donna beaucoup de peine pour représenter l'Essence de la Trinité sous un concept déterminé.

Ce chrétien était tellement zélé, et il a même été admonesté par le Seigneur Lui-Même, de ne plus s'occuper de sa triple et inutile recherche; malgré cela, il fit solidement ligue avec les évêques romains, et se déclara pleinement d'accord à Nicée, sur la Trinité formée par trois personnes divines, et il tenta ensuite de rendre valide, autant que possible, pour l'Eglise, cette image de la Trinité, grâce d'ailleurs à son très vif savoir mondain.

C'est grâce à cela qu'il a été élevé à l'honneur d'être appelé *Père de l'Eglise* et Maître de l'Eglise. De toute façon il était très étrange que de tels maîtres de l'Eglise se fissent appeler aussi père de l'Eglise; du moment qu'ils possédaient l'Evangile dans lequel il avait été fixé, par le Christ, Qui était le Seul et Vrai Père de tous les hommes, et partant, d'autant plus aussi de Son église.

Mais étant donné qu'Augustin ne faisait pas ces recherches pour son propre profit, mais bien plutôt avec une intention droite, elles ne lui firent pas imputées à charge et il vit son erreur dans le monde spirituel, et en partie, au moins pour lui, déjà dans celui naturel, et il fut pour cette raison aussitôt accueilli par le Seigneur, et guidé sur des voies meilleures.

En raison de ses meilleures connaissances terrestres, déjà durant son existence terrestre il avait fondé une petite école secrète autour de lui, école qui avait une meilleure, et donc plus vive, connaissance du Dieu UN et TRINE.

Dans ce but, Augustin avait fait connaissance avec la Parole Vivante Intérieure, et ainsi aussi appris la Voie par laquelle on peut s'approcher d'Elle.

Cette voie était en substance: l'humilité la plus absolue, l'oubli total du monde, et en regard, saisir le Seigneur avec l'amour.

Cette école avait rencontré un grand appui, bien qu'elle fût maintenue le plus possible secrète; même l'évêque romain en eut connaissance, et officiellement il n'y était pas opposé; et même, il adhéra lui-aussi à cette école.

Il vit bien vite que la doctrine officielle ne concordait pas avec celle nouvelle; mais désormais il ne pouvait nager à contre-courant. Donc, afin que cette école ne finisse pas mal, étant donné qu'elle était une importante découverte pour ce temps, il lui accorda toutefois le libre exercice; et il l'appela l'Ecole des vrais prêtres, qui avec le temps reçut le nom de *scolastiques*.

Naturellement, ces scolastiques ne doivent pas être confondus avec ceux de l'Egypte antique, lesquels s'occupaient du mysticisme magique ; mais ceux-ci étaient bien plutôt scolastiques dans la signification intérieure de la Parole.

Ils donnèrent une autre image de la Trinité, et celle-ci consistait en *Un oeil dans un triangle* qui se trouvait dans une sorte de couronne de rayons solaire.

Et, même si cette figure n'était pas juste en correspondance, Dieu cependant était présenté dans une Unité, et l'oeil représentait le Soleil du Seigneur, Soleil dans lequel Il Se trouve dans Son Amour, et Sa Sagesse éternels; et ceci aussi parce que l'être humain le comprend.

En effet, à partir de l’oeil regarde l'amour, de même que la Sagesse en tant que Lumière. Les trois angles de la figure, au centre de laquelle se trouve l’oeil, représentent les trois degrés dans lesquels le Divin s'exprime comme le plus profond.

Les deux angles inférieurs indiquent: celui de gauche, le naturel, celui de droite, le spirituel, tandis que l'angle supérieur représentait le céleste.

Ensuite, en ce qui concerne l'irradiation de l’oeil vers les trois angles, elle indiquait l'écoulement de l'Amour à travers ces trois degrés.

La surabondance des rayons, à partir de cette figure indiquait la Puissance infinie et l'impénétrabilité de l'Être Divin; et par conséquent, cette image était une figure représentative assez bien réussie de l'Essence Une et Trine de Dieu."

Jacob Lorber 

 

Ce qui va suivre ne concerne évidemment que les plus hauts gradés de la Franc-maçonnerie et ceux qui soutiennent leur ambition, comme il sera mis en lumière dans les vidéos ci-dessous :

 

"Je dis : "Bien alors, écoutez! Le sang qui coule de ces cornes en accord avec la pierre précieuse sur l'extérieur représente les riches et les gouvernements de la Terre et signifie ses manières tyranniques. Celui-ci donne l'apparence extérieurement de la liberté la plus totale et des droits égaux pour tous, mais il est en lui-même plein de vengeance et sa soif de sang aboutit à la répression sur tous ceux qui ne reconnaissent pas la priorité la plus totale du tyran. Pensez à l'Inquisition et de là à ce qui se passe maintenant et vous verrez comment les entrailles de la hiérarchie sont effrénées avec la haine, la colère, les procès, les persécutions de toutes sortes, ensemble avec le sang et la peste pareille aux meurtres, même si cela n'est pas toujours évident du fait de l'anesthésie pratiquée par les puissants, encore que cela serait pire s'ils pouvaient mener à bien leurs intentions secrètes et leurs désirs ardents! "Les choses rampantes consommant activement le sang et le retirant ainsi aux nations aveugles sont les lèche-bottes et les hypocrites dans chaque type de fonction humaine et d'occupations. Ces êtres sont les plus répréhensibles dans n'importe quelle société humaine.

Ils sont les vrais ennemis de tous les hommes et n'en aiment aucun, mais seulement eux-mêmes. Pour cette raison ils trahissent immédiatement ceux dont ils feignent de s'occuper, si quelque gain peut en être retiré. Car quiconque a une fois trahit, il restera un traître pour le profit. Et regardez, il en est ainsi maintenant avec la femme romaine. Elle aime les dissimulateurs, les hypocrites, les fanfarons, les conspirateurs, les dénonciateurs, les espions, tous les menteurs habiles, les sans-coeur et ceux qui, impitoyablement et sans scrupules, inventent toutes sortes de tromperies pieuses. Mais maintenant ceux-ci seront leurs pires juges et des traîtres déloyaux.

[...]

Hélène continue : "Oh, qu'elle est cette chose qui vient maintenant ?! Je vois un grand nombre de loups très particuliers! A l'extérieur ils ressemblent à des gens qui auraient de longues robes noires. Mais à l'intérieur des vêtements, à la place d'un homme il y a un loup rapace qui, malgré ses vêtements noirs et un masque sur le visage pour mieux le camoufler, porte des vêtements de mouton sur sa nature bestiale. Combien tendres et douces semblent être les manières de ces gens envers tous les autres! Mais bientôt ils enlèvent les masques cachant leurs mâchoires de loup, découvrant ainsi leurs dents et mordent le cou des gens qui s'approchent d'eux! Oh, ne sont-ils pas des êtres redoutables! - Et regardez! De tels êtres sont abondamment étendus devant et derrière le trône. Ceux de devant portent les plus belles couronnes et des sceptres sur des coussins pourpres, saluant bien bas et le plus profondément. Et le roi spirituellement aveugle prend beaucoup de joie avec cette foule autour du trône, parmi eux il y en a qui lui montre les plus récentes armes conçues pour la guerre.

"Mais derrière le trône ces êtres montrent les dents. Et à la place des couronnes, des sceptres et des armes leurs mains portent de lourdes menottes, des chaînes et des fléaux faits de serpents rayonnants!" - Oh roi, levez-vous du trône, de cette place enviée et haïe et regardez vos ennemis clandestins, qui mentent de façon éhontée à votre visage par des paroles et des actes mais qui, derrière votre dos, sont vos ennemis les plus mauvais! "Oh Seigneur, pourquoi Votre bonté infinie et votre sagesse permettent-elles à des êtres aussi redoutables de surgir ? Ne serait-il pas meilleur s'il n'y avait aucun être à l'extérieur de Vous, plutôt que d'avoir, parmi beaucoup de bons êtres issus de Vous, ceux-ci qui n'ont probablement pas pu sortir de Vous ?"

Raison du côté sombre de la vie - Le contraste nécessaire pour la liberté spirituelle Je dis : "Bien, Ma plus bien-aimée Hélène, vous ne pouvez pas bien sûr comprendre encore, pourquoi il doit y avoir aussi de tels êtres. Mais pour vous rassurer quelque peu Je vous donnerai quelques exemples en guise de clarification! "Considérez le feu! Quel pouvoir destructeur réside dans cet élément quand il fait rage et n'est pas tenu sous contrôle pendant son utilisation! Quel dévastateur! Et pourtant il n'y a aucun bienfaiteur plus grand pour l'homme que le feu, quand il est employé sagement. "Considérez l'eau, combien elle est terrible quand elle fait rage et est lâchée sur les vallées et les champs! Dois-Je pour autant l'annihiler parce que dans son état délié elle produit de tels ravages, apportant la mort aux hommes de la Terre et la destruction ? Dites-Moi, la Terre pourrait-elle elle-même et ensemble avec tout ce qu'elle porte, exister sans eau ? "Considérez en outre le poids naturel des corps matériels. Quelle destruction une avalanche cause en s’abattant des Alpes ? Et comment un rocher écrase tout ce qu'il touche quand il s'effondre. Ne serait-il pas mieux si J'avais donné à la Terre le poids d'une plume ? Alors l'homme pourrait jouer avec cela comme des enfants avec une balle. Mais qu'est-ce qui tiendraient alors la Terre fermement ensemble ? Et comment l'homme, l'animal et la plante pourraient-ils se maintient sur une Terre sans poids ? De cela vous voyez combien ce mauvais attribut est essentiel pour tous les corps s'ils doivent avoir une existence! "Mais de même que le poids est nécessaire à la nature pour être ce qu'elle est - il doit aussi y avoir des contrastes dans le spirituel, pour que l'esprit par ces contradictions hostiles devienne ce à quoi Je l'ai destiné - à savoir la liberté de vie la plus parfaite et éternelle! Parce que sans contrainte il n'y a aucune liberté et sans liberté il n'y a aucune contrainte. Toute la liberté doit donc aller au devant de la contrainte, - qui est l'ordre éternel sous le jugement - exactement comme la contrainte est hors de Ma liberté primordiale! "Et de là vous voyez ici des manifestations qui en elles-mêmes sont vraiment mauvaises, mais qui pendant une certaine période de temps sont nécessaires pour la victoire et la maintenance de la liberté spirituelle comme le sont la foudre puissante et l'averse de grêle pour la production et la maintenance de l'air vivifiant et la destruction conséquente de toutes les vapeurs nuisibles et mortelles qui, en raison de la surchauffe occasionnelle de la terre, sortent de ses entrailles. Je vous dis là seulement ce qui est essentiel et on passe à la suite. "C'est à nous de sagement ramener dans leur ordre nécessaire les divers éléments quand ils commencent à trop prédominer dans leurs caractéristiques spéciales. Une fois que nous aurons fait cela avec le plus grand soin, tout entrera de nouveau dans l'ordre prévu, rapportant les meilleurs fruits. "Éteindre une maison qui brûle est un bon travail. Il faut de même endiguer l'eau et placer des bases appropriées pour supporter le poids et replanter la Terre après une tempête puissante, sur quoi tout rentre dans son ordre approprié. Mais résoudre tout d'un coup signifieraient la destruction de tout! "Pour cette raison vous observerez plus tranquillement ce qui doit encore venir. Et continuez à observer les manifestations!"

[...]

"Ces hommes-loup qui apparaissent dans la manifestation finale représentent la secte la plus dissimulée que le monde entier a unanimement condamnée. Cette secte et ses ramifications liées étaient presque toujours les sponsors de tout le mal, ne cherchant rien moins que la domination unique sur toute la Terre, ceci est trop clair pour exiger plus de commentaires."

Jacob Lorber

 

Voici plusieurs vidéos témoignages d'anciens franc-maçons :