L'Ancienne Eglise

"Bientôt, Je reviendrai dans un grand déluge pour laver la terre de la peste ; car les profondeurs de la terre Me sont devenues une horreur pleine de fange dégoûtante qui provient de votre désobéissance. Je reviendrai donc à cause de vous, afin que le monde entier ne périsse pas et qu'une lignée subsiste, dont Je serai le dernier rejeton."

 

" La Parole dans l'Église Ancienne qui exista après le déluge a tiré de là son origine ( des correspondances et représentatifs de l'église d'Adam ); l'homme de cette Église étant spirituel mais non céleste, savait mais ne percevait pas ce que renfermaient les représentatif et les significatifs,et comme ils renfermaient les Divins, ils passèrent en usage chez ces Anciens et furent appliqués à leur culte Divin; et cela, afin qu'ils eussent une communication avec le Ciel; car, ainsi qu'il a été dit, toutes les choses qui sont dans le monde,représentent et signifient des choses analogues qui sont dans le Ciel. Ils eurent aussi une Parole écrite qui consistait en Historiques et en Prophétiques, comme la Parole de l'Ancien Testament, mais cette parole par la succession des temps a été perdue; les Historiques étaient appelés les Guerres de Jéhovah, et les Prophétiques étaient appelé les Énoncés, comme on le voit dans Moïse,-Nomb. XXI. 14, 27, où ils sont cités; leurs Historiques avaient été écrits en styles prophétique, et c'étaient, pour la plus grande partie, des Historiques factices comme ceux qui sont dans la Genèse du 1er au 10ème chapitre. Leurs prophétiques avaient été écrits comme les Prophétiques de l'Ancien Testament.  

L'Église Ancienne, qui exista immédiatement après le déluge, quoique répandue dans plusieurs Royaumes, fut cependant telle, c'est-à-dire que ses membres différaient beaucoup entre eux quant aux Doctrinaux, mais que néanmoins ils faisaient de la Charité le principal, et considéraient le culte, non d'après les Doctrinaux qui appartiennent à la foi, mais d'après la Charité qui appartient à la vie; c'est ce qu'on entend par ces mots: Il y eut pour tous une seule lèvre et les mêmes paroles, - Gen. chap. 11:1 .  

Comme l'état de l'homme de cette Église, qui est appelée Noé, était absolument différent de l'état de l'homme de la Très-Ancienne Église, il ne fut plus possible à cet homme, ainsi qu'il a été dit, de recevoir la forme et l'illustration comme l'homme Très-Ancien, parce que ses internes avaient été fermés, de sorte qu'il n'avait plus avec le Ciel qu'une communication dont il n'avait pas connaissance. Il ne pouvait donc être instruit que par le chemin externe ou le chemin des sens ou sensuel, comme il a été dit: c'est pour cela que,d'après la Providence du Seigneur, furent conservés les Doctrinaux de la foi avec quelques révélations de la Très-Ancienne Église pour l'usage de cette postérité. Ces doctrinaux avaient d'abord été recueillis par Caïn, et mis en réserve afin qu'ils ne se perdissent point; aussi est-il dit au sujet de Caïn qu'un signe fut mis sur lui, afin que personne ne le tuât; voir ce qui en a été dit en cet endroit, - Chap. IV. Vers. 10. - Plus tard, ils furent rédigés en doctrine par Hénoc; et, comme cette doctrine ne devait être d'aucun usage dans ce temps-là, mais devait servir à la postérité, il est dit en conséquence que Dieu le prit; voir aussi ce qui en a été dit, - Chap. V. Vers. 24. - Ce furent-là les doctrinaux de la foi qui furent conservés par le Seigneur pour l'usage de cette postérité, ou de cette Église; car il avait été prévu par le Seigneur que la perception se perdrait; aussi avait-il été pourvu à ce que ces doctrinaux restassent." 

 

Voici les restes de la Parole de cette église : Le livre d'Hénoc , Les 10er chapitres de la genèse