Mis à jour chaque dimanche; articles basés sur des sujets spirituels sous l'éclaircissement de la Nouvelle Parole. 

La prêtrise

09/14/2019

La prêtrise

Révélations reçues par Bertha Dudde

 

27. Jan 1942:

Lisez la Bible et vous verrez que l'Esprit de Vérité a été mis de coté de la manière la plus évidente. La Parole de Dieu vous a été cachée pour que vous ne deveniez pas voyants, vous qui cherchez la Vérité. La transmission est observée fidèlement, mais jusqu'où cette transmission correspond à la Doctrine de Christ, cela n'est pas examiné. Combien de fois a été changé le sens de la Parole divine, combien de fois la Parole de Dieu a été interprétée faussement et combien rarement la fausse interprétation a été contestée. Cela a guidé l'humanité dans l'erreur et cela n’a pas été assez remarqué, bien que cela ait été la cause de toutes les scissions et des luttes religieuses. Lorsque Jésus a marché sur la Terre Il a parlé du Royaume de Dieu, d'un Royaume qui n'est pas de ce monde. Il n'a pas parlé d'un pouvoir mondain, Il n'a pas parlé d'un pouvoir ecclésiastique, d'une organisation ; il n'a pas parlé d'hommes qui devaient régner à la place de Dieu sur Sa Communauté ; Il a dit seulement à Ses disciples : « Allez et enseignez à tous les peuples.... » Il leur a donné la tâche d'instruire les hommes sur Sa Doctrine d'amour, et Il leur a promis Sa Collaboration s'ils restaient dans Son Esprit, parce que dès qu'ils enseignaient l'amour, eux-mêmes devaient vivre dans l'amour et ainsi le Seigneur Lui-Même Qui est l'Amour était avec eux. Mais là où règne l'Amour, tout pouvoir régnant est inutile, là où règne l'Amour, là l’un sert l'autre, et là où règne l'Amour, là les commandements sont inutiles, à moins qu'aux hommes il soit prêché le Commandement de l'amour, que Dieu Lui-Même a donné. Ce qu’enseigne l'amour, correspond à la Volonté divine, mais ce qui a été ajouté au travers d'autres commandements n'est pas conforme à la Volonté de Dieu, parce que la base de tout commandement nécessite un pouvoir dominant. Les hommes cependant doivent vivre entre eux comme des frères, seulement subordonnés à la Volonté de Dieu, s'ils veulent conquérir le Royaume de Dieu. Ils ne doivent pas s'élever contre le pouvoir mondain que Dieu a nommé pour garantir l'éducation et l'ordre, là où celui-ci est violé, mais Son Royaume n'est pas de ce monde. Dans Son Royaume c’est uniquement le Seigneur qui a le Pouvoir, et Il n’est vraiment pas nécessaire d'hommes sur la Terre qui Le représentent et exerce leur pouvoir sur le prochain. Où trouve-t-on une Parole du Seigneur lors de Son Chemin terrestre qui fait référence à un tel pouvoir ? Il a mené un chemin de vie dans l'Amour, Il a donné l’Amour et enseigné l'Amour. Le vrai Amour exclut de vouloir dominer. Le plus fort ne devrait pas contraindre le plus faible, même là où il est enseigné l'accomplissement des Commandements divins, parce qu'une action exécutée dans la contrainte, même si elle est noble et bonne, n'est pas d’une grande valeur. Seulement lorsque la libre volonté est devenue active dans l'homme, ces actions sont considérées par Dieu. Ainsi Dieu exige seulement la libre volonté de l'homme. Mais des hommes sur la Terre n'ont jamais eu le droit d'ajouter arbitrairement leurs commandements aux Commandements divins. Et encore moins il peut être imposé aux hommes d’observer ces commandements en tant que devoir, donc d’exiger qu’ils soient suivis sous menaces de punitions dans le temps et dans l'Éternité, et pour échapper à cette punition il serait maintenant nécessaire de s’acquitter d'un commandement qui autrement serait resté inaperçu. Donc il est impossible que l'accomplissement de tels commandements ait une profonde valeur devant Dieu et pour l'Éternité. Lorsque les disciples ont exécuté la tâche du Christ et ont porté l'Évangile dans le monde entier, l’Action de Dieu était clairement visible, parce qu’au Nom de Jésus ils guérissaient des malades, chassaient des esprits malins et faisaient des miracles pour convaincre leurs auditeurs de ce qu’ils enseignaient, parce que l'Esprit de Dieu était avec eux et en eux ; tout ce qu’ils ont réalisé était l’Action de l'Esprit divin. Ils annonçaient la Doctrine de Christ, la Doctrine divine de l'amour et eux-mêmes montraient l'exemple pour l'amour du prochain et ainsi toute volonté de dominer était totalement exclue, parce qu'ils étaient entre eux comme des frères et se servaient dans l'amour. Cela était la fonction que Jésus Christ a imposée à Ses disciples pour leur activité future, mais Il n'a jamais demandé à un des apôtres d’être le chef, d’être un directeur auquel tous devaient obéir. Mais ce qui s’est levé après était en déviation totale avec ce que le Seigneur Lui-Même représentait. Il s’est constitué un pouvoir ecclésiastique-mondain qui a structuré chaque commandement d'amour sous une forme qui ne correspondait plus à ce que Jésus Christ Lui-Même avait enseigné aux hommes. Ils exigeaient bien de servir dans l'amour, mais cela n’était pas pratiqué par eux. Cela était d’une grande importance, parce qu'il s’est levé de nouveau la même chose que ce que Jésus Christ avait condamné au temps de Son Chemin terrestre, et il était commandé aux hommes ce qu’ils auraient dû faire par libre volonté. Et des hommes de distinction honorable, de rang et de dignité se sont nommés successeurs des apôtres qui, eux, avaient rempli cette fonction dans la plus grande pauvreté, et une œuvre d'édification d’un développement immense de faste s’est appelée la seule église qui rend bienheureux, et que Jésus Christ aurait imposé avec ces Mots : « Tu es Pierre, le roc.... » Ces Mots ont été interprétés par des hommes qui recherchaient le pouvoir ; mais ces Mots ne permettent pas cette interprétation, comme quoi Pierre serait le fondateur d'un pouvoir ecclésiastique et que les potentats qui président cette église soient les successeurs des apôtres, de ces apôtres qui annonçaient dans le monde l'Évangile, la divine Doctrine de l'amour, sans statut ni distinction. Pierre était le plus fidèle d'entre eux et Jésus remarquait sa forte foi avec les Mots : « Tu es Pierre, le roc ; et sur ce roc Je veux édifier Mon église. » Il appelle la Communauté des croyants Son Église, parce que ceux qui veulent conquérir le Royaume de Dieu doivent s'unifier dans la plus profonde fidélité et donc former Son Église. Telle est Sa Volonté et Il a exprimé cette Volonté par ces Mots. Mais ce n'était pas Sa Volonté que des porteurs de hautes et honorables distinctions se considèrent comme chef d'une telle communauté et emploient leur pouvoir de sorte que d’innombrables usages et cérémonies fassent devenir sans importance le vrai noyau ; c'est-à-dire que la divine Doctrine de l'amour reste inaperçue devant les innombrables extériorités auxquelles il est attribué trop de valeur et donc la vraie mission des apôtres dans le monde pour l'annonce de l'Évangile n’est plus reconnue. Parmi ces potentats il peut certes y avoir des hommes selon le Cœur de Dieu, et à ceux-ci Dieu ne cachera pas vraiment Son Esprit et sa Grâce, mais leur sagesse n'est pas la conséquence de leur position ou de la haute fonction qu'ils revêtent, mais de leur juste chemin devant Dieu. Ceux-ci sont alors de vrais disciples de Pierre, parce qu'ils sont forts dans la foi et ils puisent leur sagesse dans la force de leur foi, parce qu'alors ils sont comme un roc dont s'écoule l'Eau vivante, alors ils sont les vrais représentants de l'Église du Christ qui est la Communauté des croyants.

 

Amen

 

12. Août 1962:

J'ai encore beaucoup à vous dire, parce qu'il y a encore beaucoup d'erreur à expulser, si vous les hommes voulez marcher dans la Vérité. Mais Mon Esprit peut agir seulement dans une mesure limitée, dans la même mesure qu’est constitué votre état de maturité, parce que pour pouvoir accueillir un savoir qui vous est encore totalement étranger, le dévouement du recevant pour Moi doit être si intime que le Torrent de Mon Esprit puisse couler sans aucune entrave. Vous les hommes demanderez pourquoi J'ai permis une si forte déformation de la Vérité, qui originairement est procédée de Moi, de sorte que l'humanité ait pu arriver à une si profonde obscurité spirituelle. Et Je dois toujours de nouveau vous répondre ceci, que la libre volonté de l'homme ne permet pas qu'elle soit limitée lorsque l'homme est adonné à Mon adversaire et est actif dans sa volonté sur la Terre. Vu que Mon adversaire est seulement intéressé à ce que les hommes sur la Terre n'arrivent pas à la connaissance de leur Dieu et Créateur, vu qu’il est seulement intéressé à éteindre ou bien à offusquer Ma Lumière, et il a aussi le droit d'influer sur la volonté des hommes, ainsi la Vérité sera toujours de nouveau contaminée. Mon adversaire veut déformer Mon Image, il veut Me présenter aux hommes de sorte qu’ils ne doivent ressentir aucun amour pour Moi, et pour cela il emploie tous les moyens. Lorsque J’ai accompli Mon Œuvre de Libération sur la Terre, Mon pur Évangile a été porté dans le monde par Mes disciples. Ils avaient reçu de Moi la Vérité dans la forme la plus pure et ils l'ont portée en avant dans la même pureté, parce qu'ils étaient remplis de l'Esprit. Mais les hommes étaient faits de manière différente, parce que leurs âmes étaient encore sous le poids du péché d’Ur (primordial), et ils étaient encore une part de Mon adversaire, bien que celui-ci ne puisse pas les forcer à lui être totalement assujettis. Mais les maux hérités – arrogance et désir ardent de domination, étaient présents encore très forts en eux, et il les exploitait, pour influer et même semer la discorde parmi les disciples de Ma Doctrine du pur Évangile. Et maintenant des individus se détachaient particulièrement d’eux et fondaient leurs propres organisations, ils s'élevaient à leurs présidences et érigeaient ainsi une œuvre avec beaucoup d'intérêts terrestres et mondains, et ainsi Mon adversaire en faisait partie, et sa plus grande tendance était de miner la Vérité de l'Évangile. Donc la Lumière s'offusquait toujours davantage et l'influence contraire établissait d’autres enseignements qui n'ont pas été reconnus comme enseignements erronés. Et ceux-ci étaient maintenant défendus avec une grande ferveur comme apparemment donnés par Moi à ces directeurs, et maintenant ils exigeaient aussi la foi dans ceux qui faisaient partie de leur organisation, qui formait un « édifice de pouvoir » de très grande ampleur. Chaque homme aurait pu et aurait dû reconnaître qu'un édifice où les personnes voulaient régner, ne pouvait jamais avoir été érigé par Moi, parce que Ma Doctrine est : Servir dans l'amour. Mais l’action de l’adversaire encourage le désir ardent de domination et la faim de pouvoir. Et chacun peut aujourd'hui se former tout seul un jugement où ces signes sont encore clairement reconnaissables. L'homme a une libre volonté, et si J’avais détruit de telles organisations grâce à Mon Pouvoir, cela aurait été une intervention dans la libre volonté de l'homme, parce que le mûrissement de l'âme pendant la vie terrestre doit être un acte de totale liberté de volonté, s'il doit porter l'homme à la perfection. Mon adversaire a certes érigé une « œuvre d’éblouissement » qui a apporté beaucoup de malheur pour les âmes des hommes, mais J’ai donné à l'homme l'entendement et Je l’ai pourvu de beaucoup de Grâces, Je lui ai donné la Grâce de la prière, et Je Me suis porté si près des hommes qu’ils pouvaient M’invoquer dans la prière. Et si leur prière avait été seulement pour l'apport de la Vérité et la protection de l'erreur, en vérité, leur esprit aurait été éclairé et ils n'auraient pas pu s'emmêler dans le mensonge et dans l'erreur. Chaque homme doit réfléchir pourquoi lui a été donné l'entendement. S'il omet cela, alors c’est aussi sa faute lorsqu’il se trouve très loin de la Vérité, lorsqu’il se laisse capturer par des enseignements erronés. Chaque homme est Ma créature qui sur la Terre doit arriver à la maturité, et désirer ardemment son retour à Moi et Je lui ouvrirai pour cela vraiment toutes les possibilités, mais il doit les exploiter dans la libre volonté, parce que Je ne le force jamais, toutefois Mon adversaire ne peut également pas le forcer. Et si vous réfléchissez sur cela, vous comprendrez aussi que Je pourvois toujours de nouveau, pour guider aux hommes la pure Vérité, pour découvrir, motiver et marquer des enseignements erronés de sorte qu’il soit bien possible que l'homme qui le veut sérieusement, se bouge dans la Vérité. Mais il doit aussi chercher à se détacher sérieusement de l'œuvre du mensonge qui cherche toujours seulement à densifier l'obscurité sur la Terre, et donc combattre la Lumière avec tous les moyens. Mais il est difficile de pénétrer avec la Vérité, et cela parce que la pensée des hommes est déjà si déformée qu'il ne peut pas se libérer d'un bien spirituel accepté il y a longtemps, et donc chaque porteur de lumière auquel Je donne la tâche de répandre Ma Lumière sera attaqué. Mais tant qu’aux hommes il n'est pas donné la clarification définitive, il ne peut y avoir aucune clarté, et toujours de nouveau les hommes se disputeront, tant qu’ils ne viennent pas à Moi dans un sérieux désir pour la Vérité. Seulement alors la Lumière viendra à eux, et alors ils chercheront aussi à se libérer d’un bien spirituel qui leur est présenté comme Vérité, mais qui est procédé de celui qui est l'ennemi de la Vérité, parce qu'il Me fait face avec animosité.

 

Amen

 

 

 

La polygamie Les Temples et Maisons de prière