" L'esprit dans l'enveloppe terrestre de Jésus Christ est Jéhovah, Dieu Le Père. Son Corps mortel étant exactement comme le nôtre, provenant de Marie, a été progressivement glorifié, c'est à dire rendu divin. Et c'est ainsi que la rédemption a été réalisée, car en unissant l'humain au divin, Il a ouvert le chemin montant jusqu'à son amour divin. On peut avoir une idée de la glorification de l'humain du Seigneur d'après l'idée de la régénération de l'homme, puisque le Seigneur régénère l'homme de la même manière qu'Il a glorifié son humain.


La glorification de l'humain du Seigneur et la subjugation des enfers ont été faites par sa victoire sur toutes les tentations tout au long de sa vie. La dernière a été dans Gethsémané et sur la croix, et alors a eu lieu la complète victoire. Le Seigneur ne pouvait être tenté quant au Divin même. Jéhovah, qui était en Lui, semblait comme absent au moment des tentations. Par ces derniers et par les victoires dessus, Il a rejeté l'héréditaire provenant de la mère, et Il a dépouillé l'humain qu'Il tenait d'elle, à un tel point qu'enfin il n'était plus son fils.


Autant le Seigneur était uni au Père, autant Il parlait avec lui comme avec soi-même, et en autre temps, Il parlait avec lui comme avec un autre. La Trinité est en une seule Personne, Jésus Christ; Son Esprit étant le Divin même, Son Corps le Divin Fils, et le rayonnement de Son Corps d'après Son Esprit est le Saint Esprit. "


Emmanuel Swedenborg